Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles, Prose | 119 vues

Rien qu’une épaule sur laquelle se reposer

Vous êtes en train de vous perdre mais vous l’ignorez pour ne pas avoir mal, vous êtes sur le point de sombrer dans la distance car vous ressentez que plus personne ni plus rien ne vous retient, n’y peut rien, vous avez baissé les bras, vous êtes entrés dans les bars de quartier et y […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Dérivations existentielles, Poésie, Prose | 170 vues

Amplifions

Lorsqu’il se présente à moi, c’est à peine si je retiens son nom ; peut-être est-il beau, je ne sais pas, je ne le regarde pas, et quand il me parle de sa vie je peine à dissimuler ma lassitude grandissante, parce qu’il n’exprime que des choses déjà trop entendues, décrivant son parcours non pas […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Prose | 119 vues

De l’Air

Des résidus d’amour flottant dans l’air autour de nous tout tourne en vain ; à reproduire le contact sous l’alcool ne noyons-nous pas nos atouts ? Avant, des regards presque serrés l’un contre l’autre, des phrases du cœur rien que cela pour ne pas user la chaleur du langage, au passé nous avions compris ce […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles | 120 vues

Jim does not pray the Lord.

Jim erre dans les rues de la ville, seul parce qu’il est tôt et que les autres sont rentrés chez eux déjà ; la lumière s’impose à son œil flou comme une farce, lui qui voudrait tant que la nuit se prolonge ; Jim marche, il se laisse porter par ses jambes sans souvenirs ni de sens […]