Publié le par Hélène R. dans les rubriques Mémoire du corps, Poésie, Prose | 396 vues

Colères intimes

J’ai été draguée par un homme de plus de 60 ans. . . Et le pire c’est que tu sais pas comment réagir Et je me demande si je devrais m’ignorer ou m’indigner face à cette énième injustice Je te sens à deux doigts d’associer mon silence à de la complaisance Parce qu’il n’y a […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Mémoire du corps, Nouvelles | 1 080 vues

Que dans un cœur indigné de trop.

Le jour venait de se lever. La pièce était encore sombre, seuls quelques rais de lumière parvenaient à s’infiltrer à travers les fentes des volets fermés. Gladys, emmitouflée dans l’épaisse couverture dormait encore à poings fermés, les boucles emmêlées de ses longs cheveux blonds éparpillés sur la taie d’oreiller. Elle ronflait. David était déjà sorti […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Mémoire du corps, Poésie | 968 vues

Ma définition

Blessure brûlante quand j’entends qu’on écorche encore notre essence, avec les mêmes poncifs, avec les mêmes mots faibles dénués d’empathie, essorés de leur sens, et qu’on camoufle à tort derrière la plaisanterie. Blessure béante et pourtant invisible aux yeux de ceux qui nous prendront pour cible ; ne lis-tu pas la gêne inscrite sur un visage qui te sourit, n’entends-tu pas les mots qui […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Dérivations existentielles, Mémoire du corps, Poésie, Prose | 886 vues

Muse

On reproduira nos erreurs à l’infini, on se plongera l’un dans le corps de l’autre et déjà il sera trop tard quand on aura atteint le cœur, il n’y aura pas de retour en arrière et on jouera à tous ces jeux menteurs où l’un des deux à la fin meurt. On sera prêts à […]