Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Mémoire du corps, Poésie, Prose | 354 vues

« Ne te sens pas coupable de te laisser tenter, ma décision était à craindre, j’aspire à t’embrasser. Puis ma peau frôle la tienne, frissonnant sous les lignes que tes belles mains dessinent, absorbée et confuse j’avance ma bouche à ton oreille et murmure. Mon souffle est chaud et parfumé, ton étreinte se resserre et une tension s’élève, elle envahit la pièce jusqu’à nous […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Mémoire du corps, Poésie, Prose | 359 vues

Où tout cela nous mènera-t-il ? On dit bonjour avec sa bouche « Bonjour » On se découvre avec son sexe On dit au revoir en guise d’adieu. « Mais ouvre-toi donc plus grand que tes jambes ! » Et le temps qui passe vieillit la peau et emmure les aveux qui nous réchauffent. « J’ai peut-être peur mais […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Mémoire du corps, Poésie, Prose | 359 vues

Ne me quitte pas.

L’amour. Sentiment trop vaste pour être précisément défini, assimilé ou maîtrisé. Un poison qui s’insinue doucement, qui nous endort le soir avec de belles chansons qui parlent toutes d’après. Tu verras après tout ira mieux, ce n’est qu’une mauvais passe, une idiotie, un détail, un rien sur lequel on souffle naïvement et qui s’envole ailleurs, […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles, Poésie, Prose | 355 vues

Détresse/d’être, est-ce ?

Je n’ai jamais rien rencontré de vrai que la folie des gens. Il n’y a pas de prophète, il n’y a que des mots qui résonnent dans les esprits en quête d’une identité, il n’y a que des ego qui se battent pour pouvoir se sentir légitimes d’exister. Dans quelle boîte faut-il que je me […]