Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Dérivations existentielles, Mémoire du corps, Poésie, Prose | 886 vues

Muse

On reproduira nos erreurs à l’infini, on se plongera l’un dans le corps de l’autre et déjà il sera trop tard quand on aura atteint le cœur, il n’y aura pas de retour en arrière et on jouera à tous ces jeux menteurs où l’un des deux à la fin meurt. On sera prêts à […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Dérivations existentielles, Nouvelles | 837 vues

Où est passé le temps ?

… Où sont passés mes parents, ils me manquent tant, ma maman, si douce et souriante, pourquoi je n’ai plus ma maman ? Où est parti mon papa, lui qui savait toujours me parler, que leur est-il arrivé ? Et me voilà qui marche en rentrant du travail retrouver mes enfants et ma femme ; […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles, Prose | 772 vues

Full Circle

C’est pas facile d’accepter qu’on n’est plus malheureux, plus pour cette chose précise, mine de crayon coincée dans nos artères, souvenir en beau costume mais corps sans vie à l’intérieur ; le passé retourne à la terre puis vient nourrir nos racines. Dire adieu à la peine qui nous avait accompagnés si fidèle, la laisser s’effacer […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles, Poésie, Prose | 804 vues

Perpétuer

Plus rien ne ressemble à avant, à part peut-être les visages en pensée, qui en présence se dispersent dans le lointain, à part peut-être les cauchemars cryptés comme on prendrait le train tous les soirs, en direction de fonds marins. La lumière diminue, même au soleil, même en été, on a pris conscience de notre […]