Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Dérivations existentielles | 687 vues

J’ai de la bouteille.

J’ai rencontré Eddy au sommet d’une falaise d’où il avait décidé de se jeter. Je l’ai trouvé adossé contre une pierre surplombant l’océan, les yeux brouillés de larmes, il bredouillait des paroles dans sa longue barbe noire en secouant la tête de gauche à droite en signe de contradictions. Ses bras enserraient ses genoux contre […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Amour, Dérivations existentielles | 728 vues

Qui ne dit mot se tait.

£ : Tu sais -je peux te tutoyer ?- je n’ai pas choisi d’être comme ça, quelque part ce sont eux qui m’ont façonnée ainsi. Les chaussures boueuses, l’invitation lascive et la mémoire salie. J’ai cru pouvoir les aimer mais ils m’ont tous trahie, je les ai écoutés, j’ai ouvert mes jambes, j’ai ouvert mes […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles, Poésie, Prose | 684 vues

No puedo dormir.

Nous n’aurions rien pu défaire si nous avions eu plus de temps, nous aurions continué à fuir notre passé d’erreurs, à ne pouvoir changer qu’aux yeux de ceux qui nous oublient puis nous revoient, nous aurions cru déjà avoir failli, au cruel jeune âge où naît le désespoir. Non, rien n’aurait été différent au-delà de […]


Publié le par Hélène R. dans les rubriques Dérivations existentielles, Prose | 680 vues

Fonds d’âme mental

Le vase est vide et je me laisse aspirer, glisser le long de la paroi du bec, les bras tendus vers ce que l’on croise tout le temps mais qu’on a oublié d’admirer la première fois. Je touche le fond, j’éternue, et j’entends autour le bruit qui résonne et s’enfuit lentement, et je vois autour […]